Gérard Lavergne fait partie de la génération d’universitaires qui a enseigné à tous les échelons du système. Né le 17 septembre 1933 à Marrakech au Maroc, après avoir obtenu le baccalauréat en 1953, il entre à l’école normale Bein Sebaa. Les cinq premières années de sa carrière (1956-1961), il travaille d’abord en tant qu’instituteur, puis comme Professeur d’Enseignement Général (PEG) de Lettres au lycée technique Hassan II de Marrakech.

En 1961, il part à Dakar, où, tout en enseignant, il reprend ses études et obtient en 1965 un DES d’espagnol avec un mémoire sur le monde de l’enfance et de l’adolescence dans l’œuvre romanesque d’Ana Maria Matute. En 1968, il est lauréat du CAPES d’espagnol. L’année suivante, il est classé sixième à l’agrégation. Il est alors recruté par la faculté des lettres de Dakar comme assistant agrégé.

En 1973, il obtient un poste d’assistant à la Faculté des Lettres de Rabat. Il y enseignera jusqu’à 1980. Cette période sera pour lui l’occasion de découvrir les récents travaux français en narratologie par l’intermédiaire d’Aziza Benaïm. Il prépare sous la direction du professeur Jean-Louis Fleckniakoska un doctorat intitulé Vie et œuvre de la romancière Concha Espina, qu’il soutient en 1979.

Après son doctorat, il intègre l’enseignement supérieur français comme assistant à la faculté de lettres de Nice en 1981. Il y fera toute sa carrière. En 1985, il y devient Professeur des Universités.

Lors des années passées au sein du département d’Espagnol, il assure sa part de charges administratives, qu’il considérait comme partie intégrante de sa mission : direction du département, présidence de la commission de spécialistes, membre du conseil scientifique et direction du DEA littératures et civilisations, qui réunissait l’ensemble des langues et lettres.

Ses étudiants se souviennent du professeur aimable, passionné,toujours rigoureux. C’était la rigueur du professeur de thème, ou celle du préparateur aux questions de concours. Il s’y engageait comme un sportif prépare un marathon. Indéfectiblement, une habitude prise depuis sa préparation de l’Agrégation, il arrivait sur le campus très tôt le matin. Quand il devint possible d’avoir recours à des bibliographies compilées de différentes bases de données, il sollicitait les bibliothécaires pour avoir toutes les références existantes, ce qui n’était pas une mince affaire pour les questions de littérature espagnole contemporaine, sa spécialité. Il écrivit plus d’une vingtaine d’articles sur le sujet et une version en castillan de son doctorat a été publiée par la FUE en 1986.

Sa carrière à Nice est aussi marquée par le début d’une longue et fructueuse amitié avec Jean-Louis Brau, avec qui il crée en 1984 le CNA (Centre de Narratologie Appliquée). Gérard Lavergne en assurera la direction jusqu’à son départ en retraite en juin 2000. Malgré les obstacles administratifs rencontrés à l’échelon local, principalement dus à des querelles syndicales, l’unité de recherche est reconnue Équipe d’Accueil. À vocation pluridisciplinaire, chose rare à cette époque, le centre organise de nombreux colloques internationaux et publie la revue Cahiers de narratologie en 1987. Les séminaires et les colloques du CNA deviennent rapidement des références pour la narratologie française, et d’illustres théoriciens et théoriciennes s’y croisent tels que Mieke Bal ou Vincent Jouve. Plus qu’un directeur, Gérard était un véritable moteur pour le centre. L’accueil chaleureux qu’il faisait à tous les collaborateurs occasionnels était souvent le gage de liens indéfectibles dans le futur. Il en était de même avec les membres de l’unité. Quand toute une jeune génération d’enseignants-chercheurs arriva à l’université dans les années quatre-vingt-dix, il fit tout son possible pour que ces nouveaux collègues aient toute leur place dans le laboratoire et puissent eux-mêmes participer très activement aux orientations scientifiques et éditoriales. Beaucoup des nouveaux arrivants, malgré la différence d’âge pouvaient dire qu’il était leur ami avant d’être le directeur de leur unité de recherche. Gérard fait partie de ceux qui ont créé et fait fonctionner des structures dans l’intérêt collectif pourrait-on dire, de façon désintéressée et uniquement motivé par une grande curiosité scientifique.

Gérard Lavergne a consacré entièrement ses années d’activité à l’université, à l’hispanisme et à la narratologie. Ce qu’il a contribué à construire et transmettre a continué à évoluer. Ce n’est pas un hasard si la revue Cahiers de narratologie existe toujours et si elle est devenue une référence pour la narratologie francophone. Il en va de même pour le CNA, qui est maintenant un grand laboratoire interdisciplinaire de l’université de Nice sous l’acronyme LIRCES, mais où les hispanistes occupent une place importante.

Tous ceux qui l’on côtoyé gardent le souvenir de l’hispaniste passionné et de l’universitaire exemplaire et, plus encore, celui d’un grand monsieur à la moustache blanche, un homme aimable, chaleureux et profondément humain.

Marc MARTI

Agenda

Mai 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31

Appels à communication

Diabolus in littera (2) - 30/07/2018
Images et perceptions de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale et des Caraïbes dans la culture irlandaise - 15/06/2018
Écritures, paroles et espace public en Amérique latine - 15/06/2018
Ethique et Santé - 15/09/2018
Journée d'étude "Chant et Nation" - 24/05/2018
Colloque international ASCIGE "Caricature et vie politique en Espagne (1830-1918)" - 25/05/2018
Montrer l'absence : archives et traces dans le cinéma documentaire - 24/05/2018
"Le nouveau roman latino-américain sans limites. Un dialogue en deux temps: réflexion, création." - 25/05/2018
Jornada internacional: Los agentes de la censura en la España de los siglos XVI y XVII - 25/05/2018
Rencontres Internationales de Reims: la Lecture Littéraire dans tous ses états. - 01/06/2018
Séminaire de Javier Campo (Université Nationale du Centre de la Province de Buenos aires) sur le cinéma documentaire argentin - 01/06/2018
1968 dans les Amériques / 1968 in the Americas / 1968 en las Américas - 15/06/2018
Croquer l'actualité. 50 ans de dessin de presse et de BD-reportage (1968-2018) - 31/05/2018
Journée d'études (linguistique romane) - 01/06/2018
Le sens des formes dans l’Europe d’Ancien Régime : expressions et instruments du politique - 02/06/2018
Colloque Représenter le passage (Mondes romans, XIIe -XVIe siècle) - 08/06/2018
Parole et Violence. Quelles représentations dans les mondes hispaniques contemporains ? - 08/06/2018
Buen Vivir : bilans et expériences de dix années de Constitution en Equateur - 08/06/2018
Cultures, arts et littératures périphériques dans les Amériques : une approche transnationale de la production, la circulation et la réception - 20/06/2018

Congrés, colloques et journées d'étude

02/05/2018 - Diabolus in littera (2)
08/05/2018 - Images et perceptions de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale et des Caraïbes dans la culture irlandaise
09/05/2018 - Écritures, paroles et espace public en Amérique latine
22/05/2018 - Ethique et Santé
24/05/2018 - Journée d'étude "Chant et Nation"
24/05/2018 - Colloque international ASCIGE "Caricature et vie politique en Espagne (1830-1918)"
24/05/2018 - Montrer l'absence : archives et traces dans le cinéma documentaire
25/05/2018 - "Le nouveau roman latino-américain sans limites. Un dialogue en deux temps: réflexion, création."
25/05/2018 - Jornada internacional: Los agentes de la censura en la España de los siglos XVI y XVII
28/05/2018 - Rencontres Internationales de Reims: la Lecture Littéraire dans tous ses états.
29/05/2018 - Séminaire de Javier Campo (Université Nationale du Centre de la Province de Buenos aires) sur le cinéma documentaire argentin
31/05/2018 - 1968 dans les Amériques / 1968 in the Americas / 1968 en las Américas
31/05/2018 - Croquer l'actualité. 50 ans de dessin de presse et de BD-reportage (1968-2018)
01/06/2018 - Journée d'études (linguistique romane)
02/06/2018 - Le sens des formes dans l’Europe d’Ancien Régime : expressions et instruments du politique
07/06/2018 - Colloque Représenter le passage (Mondes romans, XIIe -XVIe siècle)
07/06/2018 - Parole et Violence. Quelles représentations dans les mondes hispaniques contemporains ?
08/06/2018 - Buen Vivir : bilans et expériences de dix années de Constitution en Equateur
08/06/2018 - Cultures, arts et littératures périphériques dans les Amériques : une approche transnationale de la production, la circulation et la réception

Annonces

Aucun événement
Aller au haut